Histoire

2014
Classement de l’Office de Tourisme Catégorie III
2008
Création de la « Maison du Temps Libre » à Stella
2007
Aménagement de la 1ère tranche du Boulevard Labrasse
2005
Dissolution de l’Association Syndicale Autorisée des Propriétaires de Stella (A.S.A.P.) ; un des plus grands lotissements de France, repris par la Commune de Cucq
2000
Classement de l’Office de Tourisme en «2 Etoiles»
1996
Construction d’un nouvel Office de Tourisme et d’un Local de la Poste, à Stella
1992
Le Syndicat d’Initiative devient Office de Tourisme «1 Etoile»
1990
Aménagement de la Place de l’Etoile
1989
2ème tranche d’aménagement du front de mer
1986
Construction du Complexe Sportif de Cucq
1985
Première tranche aménagement du front de mer
1984
Construction du Camping de la Mer
1945 1939

Seconde Guerre Mondiale

De nombreux dégâts sur la Commune, Stella est un champ de ruines, il ne reste que deux villas intactes.
La reconstruction après la guerre est lente.

1939
286 immeubles ou villas bâtis
1931
Création de l’Association Syndicale Autorisé des Propriétaires, le développement de Stella s’accentue.
Ouverture de la Poste de Cucq
1930
Création du Syndicat d’Initiative
1925
Stella-Plage est classée « Station Climatique », par Décret de Monsieur Gaston DOUMERGUE, Président de la République
1924
Construction d’une Eglise, avenue des Etats-Unis à Stella.
Réparation de l’Eglise de Cucq, dans sa forme actuelle
1923
Construction d’une usine génératrice d’électricité, à Stella
1920
Naissance de la station de Stella-Plage
1914
Le 23 Juillet, Messieurs LABRASSE et POULAIN achètent le Domaine de Stella en Société Civile de Stella-Plage, ensuite déclaration de la Première Guerre Mondiale
1912
Les 1600 hectares de Monsieur DALOZ deviennent la Commune de Paris-Plage
1894
Fin des réparations de l’Eglise
1885
Mort de Monsieur DALOZ
1859
Monsieur RIGAUX procède à des semis d’essences diverses (pin, frêne, chêne, marronnier, orme et bouleau), à Stella.
Construction de la Mairie de Cucq et de l’Ecole des Garçons
1856
Construction du Pont entre Etaples et Trépied
1865 1855
Monsieur DALOZ est Maire de Cucq
1855
Monsieur RIGAUX, gendre de Monsieur DALOZ, achète 350 hectares, qui représentent le territoire de Stella
1844
Remise en place de la Croix et du Coq, à l’Eglise de Cucq
1837
L’Etat met en vente 1600 hectares de garennes de Trépied et 350 hectares de garennes de Cucq.
Monsieur DALOZ, associé à Monsieur ALYON, font l’acquisition des 1600 hectares et plantent diverses essences d’arbres, qui font aujourd’hui la Forêt du Touquet
1818
Le Chœur de l’Eglise s’effondre, ainsi que le Clocher et la Flèche (le portail portait la date de 1534)
1792
Le 31 Décembre, fin du registre d’Etat-civil tenu par le curé et 1ère année de la république française
1643
La guerre entre l’Espagne et la France, ainsi qu’une épidémie de peste mettent fin au Port de Trépied
1634
L’abbé de St Josse Etienne Moreau entreprend de relever notre pays et le Port de Trépied ; pour cela, il fait venir quatre patrons de bateaux d’Etaples
1633
Arrivée du premier curé, qui tient les premiers registres d’état-civil du village
1587
le Roi dispense les habitants de Cucq, Trépied, Merlimont, St Josse du « Guet de Montreuil ». Hélas les guerres avec les anglais ruinent notre port
1792
Le 31 Décembre, fin du registre d’Etat-civil tenu par le curé et 1ère année de la république française
1521
Les troupes de François Ier, ralliant le Camp du Drap d’Or, pillent tout sur leur passage, dans la région.
Pendant la guerre, les habitants de Trépied, font le guet sur la « Grande Sablonnière », la plus haute dune de Trépied, pour surveiller l’entrée des bateaux, dans l’embouchure de la Canche. Les guetteurs de Cucq, «les guigneux» sont postés sur la plus grande dune de Cucq appelée « la Pourrière du guigneu »
1250
Le port de trépied compte 28 bateaux, qui alimentent les marchés d’Amiens, d’Abbeville et de Beauvais
1203
Guillaume Comte du Ponthieu, crée la Commune de St Josse ; les dunes de Cucq sont sa propriété
1168
Trépied, petit port de pêche, compte 10 patrons de bateaux et leurs équipages. « Droit de traîner le filet » et prendre des mulets entre la Canche et l’Authie
653
Naissance de la paroisse, qui resta pendant des siècles, propriété de l’Abbaye de St Josse

Origine des noms de CUCQ et TREPIED :
« CUCQ » ou « CUC » est un vieux mot qui signifie hauteur, mont, monticule.
Le village, à ses débuts, était situé sur une dune ; d’où le nom de CUCQ ou CUCK ou CUCQUES.
« TREPIED » fait penser à la forme triangulaire du village.